Lycée Guy Mollet - Arras

Lycée Guy Mollet - Arras

mardi 26 mars 2019

La Justice s’invite au lycée Guy Mollet




Le 8 mars 2019, nous, élèves de la classe de seconde Futuna, avons réalisé une audience fictive au Tribunal d'Arras devant parents et professeurs. Depuis octobre 2018, nous travaillons avec l'aide de nos professeurs, Mme Langlet et M. Salmon, et des professionnels de la Justice : Mmes Atchrimi, juge, Briche, procureur, Fichelle, avocat, et Marlot, directrice du STEMO, Mme Caboul qui travaille au CDAD.

L'audience est basée sur un dossier réel que nous avons analysé en cours pour maîtriser l'affaire et pouvoir jouer le rôle des intervenants. Nous avons assisté à plusieurs audiences au TGI d'Arras. Lors de ces audiences, nous devions observer mais aussi prendre des notes. Suite à cela, nous nous sommes réparti les rôles. Les magistrats sont aussi intervenus plusieurs fois dans nos cours à Guy Mollet : la première fois pour expliquer leur métier, la deuxième fois pour aider chacun dans le rôle qu’il avait choisi, et une dernière fois pour peaufiner les prestations, pour que tout soit au mieux.
Nous avons également réalisé une affiche qui présente le tribunal d’Arras. Pour cela, nous avons également visité le palais, accompagnés d'une guide de l'Office du Tourisme, Mme Elsinga.

Vendredi 8 mars, devant nos parents, nos professeurs et les professionnels de la justice, nous avons présenté le fruit de notre travail. Début de l'audience, sur un ton solennel, le juge présente les faits : celui d'un mineur de 15 ans poursuivit pour menace de mort avec une arme blanche et attouchements sur un autre mineur. Les témoignages se succèdent, entrecoupés de questions. Rien ne manque, les robes noires, le juge et ses assesseurs, les avocats, le procureur, le prévenu, la victime, la PJJ et même le greffier.

Ce projet nous a apporté plus de confiance en nous, une meilleure aisance à l'oral, des progrès à l’écrit car nous avons dû rédiger de nombreux discours, une autre image de nous-mêmes ainsi que des connaissances sur le monde de la Justice. Il nous a aussi permis de montrer nos capacités mais aussi de renforcer les liens entre nous.

La prochaine étape est « La Journée Justice » qui réunira dix classes de dix lycées différents le 29 mars à Douai. Tous les élèves auront travaillé la même affaire et nous serons mêlés à d’autres classes pour réaliser une nouvelle audience fictive. Cette journée sera également composée d'une conférence et d'un concours d'éloquence. Souhaitez-nous bonne chance !


Quelques témoignages :

Alexandre : « Au début, en entrant dans la salle, j'avais la boule au ventre. Mais après avoir mis la robe de juge, je me suis senti comme un vrai juge ! Après avoir commencé, tout est allé de mieux en mieux ».

Janick : « Je pense que ce projet apportera beaucoup à chacun de nous et que nous pouvons être fiers ».

Tatiana : « Je suis contente de pouvoir participer à un projet, ce que tout le monde ne peut pas faire ».

Agathe : « J'ai adoré, j'ai trouvé cela très instructif. Cela m'a permis de voir de plus près le monde de la Justice ».

Davina : « Ce projet fut très enrichissant (…) il m'a permis d'avoir plus d'aisance à l'oral, d'avoir plus confiance en moi ».

Yann : « C'était un travail de longue haleine mais très intéressant ».

Bérénice : « Grâce à ce projet, je me suis rendu compte que j'avais certaines capacités à l'oral (…) mon rôle m'a permis de préciser mon projet professionnel ».

Théo : « Je suis plus à l’aise à l'oral, maintenant ».

Ines : « J'étais stressée car il y avait beaucoup de monde et nous étions filmés ! (…). Je remercie toutes les personnes qui nous ont permis de faire ce travail ».

Rédigé par Théo B., Virgile, Juliette D., Tatiana, Agathe, Clara, Marie, Bérénice, Rémi, Yann de la 2nde Futuna

Aucun commentaire:

Publier un commentaire