Lycée Guy Mollet - Arras

Lycée Guy Mollet - Arras

dimanche 17 mars 2019

Le CVL organise un débat sur le changement climatique

Le Conseil de la Vie Lycéenne du Lycée Guy Mollet d’Arras a répondu positivement à la demande du ministre de l’Éducation nationale de discuter du problème du réchauffement climatique vendredi 15 mars 2019 de 16 heures à 18 heures.

En salle de conférences une centaine d’élèves étaient présents pour participer au débat organisé par Enzo Leleu, élève de terminale ES et Vice-président du CVL.

En introduction et pour sensibiliser les élèves une première vidéo a été diffusée pour leur faire connaître Greta Thunberg, une jeune lycéenne suédoise de 16 ans qui s’est fait remarquer en décidant de faire grève chaque vendredi pour sensibiliser son gouvernement et l’inciter à prendre des décisions en faveur de la lutte contre le réchauffement climatique.

Deux extraits de la vidéo montrant l’action d’Al Gore, ancien Vice-président des États-Unis ont été également diffusées.

Le public dans la salle comprenait des élèves de secondes mais aussi des terminales.

Au début certains élèves se sont sentis démunis, estimant qu’ils sont trop jeunes pour « faire bouger les choses » et que seuls leurs parents disposaient de moyens d’actions. Nous les avons donc convaincus que même à leur niveau ils pouvaient faire quelque chose, ne font-ils pas le tri sélectif à la cantine ou chez Mac Do ?

Et puis dans notre région au climat semi-continental ou océanique en raison de notre proximité avec la Manche certains élèves ont avoué ne pas se rendre compte du réchauffement climatique. Cependant le rappel des jours de canicule et des journées de fortes tempêtes a pu modifier les opinions.

Pour faciliter les échanges, l’assistance s’est divisée en groupes pour mieux échanger autour de propositions qui sont données à la fin de cet article.


Les représentants au Conseil académique de la vie lycéenne, seront chargés de reprendre les différentes propositions faites lors de ces débats du 15 mars. Une synthèse sera proposée au ministre lors de la réunion du Conseil national de la vie lycéenne qui se réunira le 5 avril prochain.

Restitution Finale :

- Plus de taxes contre les entreprises polluantes.
- Limiter le suremballage par la création d’emballages bio-dégradables.
- Baisser le chauffage des grandes surfaces lors des saisons inappropriées.
- Baisse de l’éclairage la nuit.
- Meilleure isolation des bâtiments pour limiter les pertes énergétiques.
- Veiller au tri-sélectif (cantine ; fast-food…).
- Augmenter le prix des sacs plastiques ou les supprimer.
- Plus d’emplacements pour les déchets mégots.
- Valoriser les énergies renouvelables par rapport aux énergies fossiles
- Conventions internationales contre la surexploitation pétrolière.
- Dématérialiser les factures… mais serveurs internet doivent être situés dans les régions froides pour éviter d’accroître la pollution.
- Covoiturage, déplacements doux pour trajets de moins de 3km
- achat de produits bio ( pour les petits commerçants, bon pour la santé)
- limiter produits à usage unique (ex :pailles en paille)
- acheter en vrac (éviter sachets plastiques)
- limiter la consommation de viande (avis partagé) (à cause du méthane).
- limiter l’utilisation des pesticides (abeilles en voie de disparition)
- Préserver l’environnement = premier enjeu
- Changement brusque de température
- interdire la chasse, ou la limiter (l’encadrer)
- initier des gestes pour l’environnement au quotidien (dès l’enfance).
- Plus de sensibilisation.
- réduire l’utilisation de la climatisation
- davantage de panneaux solaires
- énergie électrique pour véhicules 
- méthodes artisanales plutôt que l’industrie sur la fabrication de certains produits

Aucun commentaire:

Publier un commentaire